L’humour – un genre fascinant, en photo également, mais combien il est facile de tomber dans le ridicule, le ridicule de la photo, malheureusement ! C’est que la photo ne permet pas de mettre le doigt sur l’élément comique : il est sur le même pied que le reste, et dès lors qu’on tente de le souligner par des processus toujours trop connus, on en fait des kilos et voilà les rieurs soudain du mauvais côté.

 

Pourtant, il y a un comique photographique, celui qui relève d’un usage des moyens photographiques propres, mais pas ceux du soulignement. Je dois donner des exemples, j’espère seulement ne pas tomber immédiatement dans les travers contre lesquels je mets en garde.

 

Commençons par Entre deux colonnes :

 

 

[Bruxelles, printemps 2006]

 

Il n’y a pas de comique de scène, mais un comique photographique, du moins pour moi, celui qui naît de l’opposition marbre/papier mâché, gris/couleurs, rigidité/mouvement. Le cadrage, souligné par le titre, ne laisse aucun doute quant à la nature humoristique du projet.

 

Escalator est un exemple d’humour de réinterprétation : l’ange est sur un escalator, il fait ses courses dans son grand magasin à lui, qui monte en plein ciel :

 

 

[Rome, été 2006]

 

Un dernier exemple, qui lui relève d’un type d’humour beaucoup plus fréquent en photographie, celui de la juxtaposition, le plus souvent fortuite, d’éléments appartenant à des univers disparates ou en opposition. On se rend vite compte que la voie de la purification ne passe pas par les transports suggérés par une publicité bien connue (et de grande qualité photographique, me semble-t-il). Voici Sur la Voie :

 

 

[Rome, été 2006]

 

De telles photos perdent tout leur sel si elles résultent d’un montage. On peut mettre une machine à coudre sur une table de dissection, mais il est bien plus efficace de le dire, tout simplement. Lautréamont s’est contenté de la parole pour faire surgir l’image. Que les photographes se contentent du foisonnement du réel – ils y trouveront tout, y compris les choses les plus folles.

 

I’m sure you agree. See you next week.

 

Archibald