Les lexies.

On les définit fréquemment comme des structures dont l’interprétation est non-compositionnelle. Une oie blanche qui reçoit le même type d’interprétation qu’un ballon rouge, c’est un groupe nominal standard. On calcule le sens de oie blanche au départ des acceptions pertinentes de oie et de blanche, qu’on combine selon des règles de composition du sens ; on a dès lors une interprétation compositionnelle. Oie blanche qui reçoit l’interprétation de fille niaise, reçoit cette interprétation en bloc, de manière non-compositionnelle ; on ne tente pas de donner une acception de oie qui soit fille, et de blanche qui soit niaise.

Tout cela semble très raisonnable, jusqu’au moment où on exige de voir ces règles de composition du sens. Quelle est la règle de composition qui unit un objet au verbe transitif qui le régit ? On est bien incapable de la formuler ; on soupçonne qu’il y a un grand nombre de telles règles, peut-être une ‘règle’ pour chaque cas, ce qui enlève au concept de règle toute valeur opératoire.

On en revient au critère distributionnel ; je pose oie blanche (fille niaise) comme lexie, car je n’ai pas d’autre contexte où oie=fille et blanche=niaise. On remarquera que le découpage sémantique suit ici la découpe syntaxique ; la distribution s’applique aux items, pas à leurs acceptions. Cependant, pour déterminer les acceptions de oie et de blanche, j’ai dû prendre en compte les couples oie+blanche que me fournissait mon corpus, avec l’interprétation que leur insertion dans le corpus suggérait, c’est-à-dire, dans un certain nombre de cas, fille niaise. Cette méthodologie n’est pas dépourvue de circularité.

Il y a une autre façon d’aborder les lexies. Dans cette conception, les lexies sont des structures qui présentent un certain nombre de restrictions, plus ou moins sévères, sur leur potentiel de variation lexicale et de manipulation syntaxique. La difficulté ici est que la langue permet pratiquement tout, si bien que les manipulations exclues apparaissent bel et bien, mais dans des énoncés dont tout le sel réside dans la reconnaissance du caractère normalement exclu de la manipulation. La blancheur de cette oie – pas de problème hors lexie, blanc a généré blancheur selon une règle de nominalisation bien établie. La blancheur de cette oie est à vous couper le souffle – la lecture préservant la lexie est possible, mais l’énoncé est perçu comme un jeu avec la langue. De même pour Cette oie est encore bien blanche et d’autres énoncés qui jouent à transgresser la fixité de la lexie.

Notez que cette approche rejoint la première dans son fondement – la fixité est sans nul doute à attribuer au manque d’indépendance sémantique des items constituant la lexie. Les considérations pertinentes dans le choix de l’approche sont de nature méthodologique – privilégions ce qui est directement observable.