Clever vs intelligent

 

 

Plus bizarre dans le papier, leur manque de perspicacité concernant clever/intelligent, alors qu'ils détenaient par les word sketches des éléments suffisants pour poser la différence essentielle, à savoir que clever concerne avant tout l'humain (d'où évidemment les aspects 'malins', qui pointent vers la malignité tout autant que l'intelligence) alors que intelligent s'ouvre aux productions de l'humain en tant qu'entités conçues comme qualitativement indépendantes de leur concepteur, donc à tous les 'devices' prêts à jaillir de la boîte de Pandore de l'IA; en conséquence, un clever device doit son intelligence à son concepteur alors qu'un intelligent device est bien plus intéressant (et potentiellement menaçant...) car son intelligence pourrait très bien lui appartenir en propre.